La découverte du kenya fut pour moi le moyen de rencontrer en chair et en os ces images d'animaux africains qui remplisssent nos livres d'enfant. Ces images "exotiques" et lointaines d'animaux au nom qui sonne comme des mots magiques : lions, girafes, singes. Leur prononciation éveille en moi bien des souvenirs, la réserve africaine de sigean quand j'étais petite, plusieurs doubles pages dans un livre sur les animaux de mon enfance.

Mais cette fois, c'était pour de vrai, et les photos c'est moi qui les ai prises! Et oui j'ai vu une vrai girafe en train de se nourrir de feuilles dans les arbres! De vrais Lionnes guettant patiement un troupeau de gnou (dont la stratégie pour ne pas se faire manger consiste à ne plus bouger dès qu'ils ont apperçu les lionnes ??? Il semble que la légende sur l'intelligence relative des gnous soit confirmé!).Et puis bien sur les zèbres, les hippopotames, et les élephants. Brrr, je frissonne encore de notre rencontre avec une jeune mère voulant protéger son petit et qui a chargé notre 4*4 en barissant pour nous montrer son mécontentement. Bien sur notre guide était compétent mais aurait t'il pu quelque choses contre cette "éléphante" de plusieurs tonnes? Rien n'est moins sur! alors avec sagesse nous avons reculé au pas, très très lentement pour ne pas l'éffrayer encore plus...Et nous avons eu l'immense plaisir de voir la petite famille traverser la piste juste devant nous.

S'incliner devant la supériorité de la vie sauvage et prendre plaisir à observer...

Ce voyage fut un vrai dépaysement, les couleurs inédites pour moi,  le soleil écrasant, la poussière orange des pistes qui collent à la peau, au vêtement et qui rend l'eau de la douche du soir rouge, les lits encadrés de baldaquins pour maintenir les moustiquaires en place et les couchers de soleil sur la Savane, sont autant d'images et de sensations nouvelles.

Et puis le rythme de vie se ralentie...Là bas c'est le reigne du "polé polé" (doucement doucement) et du "hakuna matata" (pas de problème, pas de souci). Ben oui, il ne s'agit pas d'un cliché nul, non juste de l'art de vivre local. Dur pour moi qui suis une vrai pile électrique mais finallement après quelques jours, j'observais le jardinier de l'hotel d'un sourire attendrie pendant qu'il choisissait chaque fleur avec attention pour confectionner les bouquets qui ornent les tables, ou encore le préposé au découpage des fruits du petits déjeuner pour qui chaque fruit tranché était l'objet d'une vrai attention.

La pauvreté extrème me frappe aussi, ces gens n'ont rien (même le Tshirt qu'ils portent est abimé) et pourtant ils sont souriants, amicaux. Nous croisons un instituteur le long d'une route, il nous demande ce que nous faisons dans la vie, et il désire me serrer la main car je suis une fille exceptionelle et un exemple pour beaucoup de filles de son école (comprenez que j'ai un niveau d'étude très haut et difficile à atteindre pour bien des filles au Kenya). Simplicité, Accueil, Sourire semblent ancrés dans bien des coeurs au kenya.

Quelques photos dans l'album Kenya pour vous montrer ces paysages si exceptionnel et illustrer ces quelques rencontres...