Et oui, il fait gris aujourd'hui....

Le ciel me rapelle ce poème de Paul Eluard, il pleut sur mon coeur, comme il pleut sur la ville....

Et pourtant non, il ne pleut pas sur mon coeur mais il va bientôt pleuvoir sur la ville. Ah difficile, de se sortir indemne de toute cette agitation médiatique. Toute cette agitation autour de moi, au boulot, les bruits courent, les esprits frondent, s'affrontent et finallement campent sur leur position.

Je suis triste de voir toute cette colère, toute cette haine, toute cette douleur aussi. Les affaires récentes ne révèlent décidement pas que le meilleur des "hommes".

Je suis fatiguée aussi par une semaine éprouvante avec des nuits de sommeil trop courte et des journées et des soirées trop remplis.

Alors je vais dormir, et demain peut être quand je me réveillerais le soleil brillera de nouveau.